Jour 1:
Après 7h de taf et 3 de sommeil j'arrive tout frais (comprenez congelé voir même en deux mots...) au bord de la Loue à son niveau le plus fort de la crue après une semaine de redoux + de la flotte le vendredi c'était inévitable. Malgré tout je trouve quelques poissons joueurs mais je décroche beaucoup et fini ma matinée en sortant un poisson au Minchub real life fario:


Après ça je m'en suis retourner finir ma nuit pour être en état le lendemain...

Jour 2:
On se reconcentre: les truites sont calées en bordure, les autres spots sont impêchables. Je passe au sukari 50S colori Juniperus (paré pour la boîte de nuit) et ça marche, je sors 2 poissons ainsi avant de ressortir le Minchub pour confirmation:







Jour 3:
Je décide de sortir les leurres souples et la canne rockfishing histoire de booster un peu les résultats, les Virago 2" vairone sont imparables à ce jeu là. Je sors 3 poissons avec puis une dernière au vairon manié avec un Shad impact 3" Keitech:







L'après midi je change de secteur et ressors les petits PN. Je prends d'abord deux petites avant de trouver enfin un vraie truite de souche:



Cela manquait un peu au tableau d'ouverture d'ailleurs peu de pêcheurs en ont pris depuis l'ouverture. Ceci m'amènera à les rechercher spécifiquement le lendemain à l'aide de mon challenger: le chavot LS...

Jour 4:
Changement de combo on passe de la Shükan neo 0,5/7gr à la Mazerra 10/30gr du 15% au 30% et on gratte le fond à la recherche des zébrées. Constatation elles sont en fin de radier mais pas au bord, là où les montages classiques ne passent pas. Au premier lancer je touche une jolie zébrée qui se décroche pendant le combat (un seul hameçon simple sur un chavot de 4" c'est léger comme armement) 2° lancer rebelote et cette fois elle arrive à moi une petite zébrée de 38cm très marquée:


Je perds ensuite mon dernier chavot en 4" (un seul hameçon simple c'est assez pour s'accrocher) et passe alors en revue ce qu'il me reste de montable avec les doigts tout bleu, et c'est parti pour le test du chavot en texan casqué pour pêcher à rouler. La sanction est encore une fois rapide une tape! Deuxième passage: poisson! Contrat remplis avec succès:


Jour 5:
Je reviens sur mes pêches light pour faire un petit tour de découverte. Le Virago2" refait des siennes et surprise! Après un joli combat dans les courants, mon premier poisson est un ombre de 35 et les eaux bien éclaircies me permettent de reprendre les photos sous-marines:



S'en suit bien évidemment une truite:



trop facile! Je reviens alors au PN et remet à l'épreuve le Minchub real life fario qui semblait réussir par eaux fortes et dont j'aimerais voir les résultats dans ces conditions. Je touche alors 3 poissons et en sors 2 dont une filmée en direct live mais pas bien cadrée du tout :




Jour 6:
Froid... vent... neige... douille... Heureusement je n'étais pas le seul énergumène à mettre le nez dehors et je croise un gars pêchant au D-Contact avec une Pepper s'en suit une longue discussion avec mon collègue Struite Fisheur avant de rentrer plus bleu qu'un schtroumpf et plus grelotant qu'une lame en récupération linéaire...

Jour 7:
C'est donc reparti pour une petite sortie de 2h. J'arrive un peu tard et trouve quelques voitures au bord de Loue puis j'en reconnais une: celle de Sebastien rencontré la veille on rediscute un peu et j'arrive au bord de l'eau. Là nous sommes rejoint par Aurélien alias KinKin qui lui sévit au Baby Crank D40F. Trois leurristes au bord de la Loue, je ne peux pas m'empêcher de penser que l'arrêté no-kill a de bons côtés. En grattant un retour de courant au Virago 2" je sors une jolie zébrée:



Nous avançons tout en discutant des problèmes sur le secteur et je change pour passer au chavot et gratte minutieusement chaque cache en bordure pour finalement trouver une seconde petite perle de la Loue:



Je n'en demande pas plus et me met sur le chemin du retour non sans passer par la case café chez Sébastien et de longues discussions halieutiques RDV pris pour dimanche matin.

Jour 8:
Ce samedi j'anticipe la fréquentation du week-end et part tenter les Gorges de Nouaille retrouver ce cadre enchanteur. Simplement magique! Après m'être émerveillé du paysage, au premier lancer je décroche une petite furie. Ca s'annonce bien le Minchub continue d'agacer et fini par piquer la plus téméraire de ces assaillantes:





Les attaques sont nombreuses mais beaucoup sont avortées à quelques centimètres du leurre. Les billes sont sûrement de trop. Je reviens alors au chavot car je ne vois pas beaucoup de poissons sortis et commence à trouver les poissons pendant que le soleil monte:













A force de gratter méticuleusement chaque trou, une attaque bizarre dans une gouille de tuf attire mon attention. Un vrais chavot chope mon chavot! Non mais! Je ne peux pas laisser faire ça. Je dois sauver l'honneur du Jewel sculpin. Je monte une queue de AJ worm sur un hameçon finesse de 12 un plombs de 1gr et je touche mon premier chavot de l'année en fresh water rock fishing.




Je reprends le chemin du retour mais en longeant la Loue je craque et m'arrête à nouveau bien plus bas, saute hors de la voiture, remonte le Minchub et touche deux farios issues des alevinages mais bien vigoureuses et avec de belles robes:









Plus qu'un jour avant de reprendre le taf et la flotte qui revient va falloir guetter les niveaux...

Jour 9:
Session découverte proposée par Seb. Je le suis avec pour but de faire des tests et de sortitr un peu des schèma de traque traditionnels. Lui reste fidèle à son combo Pepper/Rarenium/D-Contact et ça lui réussi il enchaîne quelques truites de 25 à 42cm:







Pendant ce temps je commence aux gros PN et décide difficilement une truite au Farina deep 85 F et en décroche une autre:



Ensuite je sors un leurre peu banal pour la truite: le Majikeel 5" coloris sand eel en effet je cherchais un leurre imitant la lamproie de planer pour en avoir vu sur la Loue et me rappeler des histoires de pêche à la chatouille des anciens. Un test à approfondir vu les réactions observés:



Après avoir essayer la lame sans grand succès, je tente le palette shad de récup' simplement armé d'une TP et surprise je prends quelques tapes et sors une première truite avant de décrocher un poisson de 45/50 à l'épuisette et que la suivante m'arrache le leurre de la tête plombée.



Je sors alors finalement la bonne vieille Aglia long parée d'un trailer mouche maison et trouve trois poissons de 35 cm environs:





Du leurre dernier cri à la vieille féraille une session qui me confirme quelques impressions.
L'après-midi sera plus sobre Seb alternera D-Contact et Sukari pour comparer les résultats. Si la nage est différente les résulats se suivent et il referas quelques poissons. Je passerais en revue ma boîte et deux leurres sortiront du lot et surtout sortiront du poisson:
Le Salmo minnow revisité:



Et le Minchub encore lui:



Une belle semaine d'ouverture avec du poisson à la clé, quelques bons souvenirs et de nouvelles idées à développer...