Traditionnelle session d'ouverture ce samedi pour soigner le manque de ce mois de février. J'attaque à l'aube sur Mouthier. Les eaux sont légèrement teintées et froides, les courbes de débits trahissent la fonte des neiges. Je peigne d'abord les radiers avec le petit Imatetra dont j'ai retirer le triple ventrale et remplacer le triple de queue par un simple sans ardillon. Rapidement je trouve une zébrée de 30 cm



Ca s'annonce bien. J'en décroche une ou deux autres puis essaye les bordures avec une petite monture maniée et un chavot 3"



Sur un poste bien marqué je décale une belle, elle gobe sans hésité et me livre un chouette combat dans le courant, elle mesure 46 cm et porte les couleurs typique du secteur, un régal. Le président de l'AAPPMA arrive et me photographie avec:





J'en sortirais encore deux de 30cm environs sur le même leurre.



Je finirais en alternant avec l'Imatetra sur le retour en prenant trois poissons du même calibre avant le perde dans les branches.
L'après-midi je me casserais les dents sur de beaux poissons sur un secteur en aval.

Je reviendrais sur Mouthier le dimanche matin pour rejoindre un Collègue de Besançon: Julien venu avec son frangin. Les conditions sont plus dures Julien à déjà décroché quelques poissons mais les touches sont rares il fini par en prendre une au swing impact 3" sur TP et en décroche quelques-une.



Il faudras que je le quitte pour toucher du poisson sur le retour en mode "ch'uis en retard mais ch'pêche quand même" sur un Sukari:





Puis, parce que j'aime ça,je retourne avec Steph pour me casser les dents sur les mèmères qui nous narguerons par des suivis jusqu'à la berge à répétition Vivement les beaux jour.

Au final se seront 9 truites pour ce week-end d'ouverture toutes prises sur hameçon simple sans ardillon, de quoi revoir ma position sur les décrochés à répétition qui m'avaient détourné de leur usage mission réussie...