Ha le cruel dilemme que les pêcheurs modernes s'imposent en prônant le no-kill! Pour sortir du poisson il faut des hameçons. De la simple tête plombée au deux triples des poissons nageurs le pêcheur prnd le risque de blesser parfois gravement ces prises et si certains accusent la fatalité et relativisent leur impact d'autres cherchent des solutions. De mon côté cette question c'est imposée avec l'interdicion des prélèvements dans la Loue: No-kill obligatoire. Pour coller au mieux à la situation et à l'éthique de la pêche sportive, j'ai tout d'abord adapter quelques montures souples avec des armement simples, soit libre soule leurre soit planté et ressortant au-dessus du leurre:

 

 

 

Mes premières craintes quand aux décrochés et autres ratés au ferrage se sont vite envolées. Placés après les deux tiers de la longueur du souple les simples sans ardillon sont efficaces et peu dangereux pour les prises et mes montures "type dracko" ont rencontré un franc succès tout au long de la saison...

 

Pour les leurre durs différentes options existent déjà puis j'en ai testé une dernière qui me trottait dans la tête depuis un moment enfin il me reste à éprouver les simples sans ardillon spécial leurres qui m'ont procurer beaucoup de décrocher et qui avaient tendance à se piquer à plusieurs reprise de la gueule à l'opercule pendant le combat...

la première solution est trè simple il suffit d'ôter le triple ventral et de le remplacer par une petite cendrée pincée sur un brin de fil pour compenser l'équilibrage.

 

Solution simple et pratique qui permet également de jouer sur l'équilibrage du leurre en alourdissant le lest ventral ou en l'ôtant. Je ne le précise pas mais les ardillons sont systématiquement écrasés sans pour autant constater plus de décrochés. cela facilite grandement le décrochage et limite le temps de sortie du poisson et donc ces chances de survie.

Les hameçons simples montés en assist hook sont également à envisagés sur les leurres denses mais leur utilisation est plus restreintes et ce limite aux lames et vibrations.

 

Finalement le plus simple et parfois le meilleur et j'ai essayé de replier les branches du triple ventrale et le résultat et à la hauteur de mes attentes aucune modification de la nage et la neutralisation de cet armement quasi superflu.

 Voilà de quoi s'occuper un peu en attendant l'ouverture tout en laissant plus de chances de survie à nos prises je pense tenter quelques armements de poissons nageurs avec un unique simple en queue avec la nouvelle référence Gamakatsu distribuée par Sakura...